Posted on

Le toucher correspond à la sensation que ressent le pianiste au toucher des notes du clavier. Cela pourrait paraître inutile de se poser la question mais celle-ci aura beaucoup d’impacts sur les gouts et les souhaits d’évolution de chacun. De plus, si la mécanique ne permet pas de nuancer et d’exécuter des gestes techniques comme on le souhaite, rien ne sert d’avoir un bon générateur sonore.

La mécanique

Commençons par le commencement : la mécanique, le moteur du piano. Elle détermine tout le système qui permet de copier le ressenti de la frappe sur un piano acoustique. En fonction de l’intensité de la frappe et de l’enfoncement de la note, elle déterminera la dynamique de jeu. Tout le travail des constructeurs est de copier au mieux cette sensation que l’on a sur un piano acoustique… vous savez, ce mouvement de balancier que l’on ressent, ainsi que la petite secousse des marteaux sur les cordes ?

Le poids des touches

Sur un piano acoustique, chaque notes a un poids différent. Les aiguës sont légères et les graves de plus en plus lourdes. Pour évoluer sur votre instrument comme il se doit, cet élément est un critère indispensable dans le choix de votre piano.

Le revêtement

Une fois de plus, cela pourrait paraître désuet de s’inquiéter du revêtement des touches du clavier. Pourtant, en prenant deux pianos ayant exactement le même mécanisme paraitrons totalement différents en termes de toucher si l’un deux a un revêtement en ivoire de synthèse. Certains préfèreront la glisse d’un clavier n’ayant pas d’ivoire de synthèse alors que d’autres trouveront que la sueur des doigts les fait ripper. Pour ces derniers, il n’y a pas de question à se poser, il faudra se tourner vers un revêtement en ivoire de synthèse.

A quoi ça sert ?

En bref, le toucher présente beaucoup de critères qui sont propres à chaque personne.  Il est à noter qu’un toucher lourd permettra de muscler plus ou moins convenablement les doigts. Cet aspect est réellement important pour progresser en termes techniques et vous permettra de jouer plus longtemps tout en articulant.

Le dernier point à aborder ici est essentiel : ce n’est pas parce que quelqu’un vous dit qu’un modèle est bien qu’il faut le prendre (sauf si vous n’avez jamais fait de piano de votre vie). Il faut absolument essayer plusieurs modèles de plusieurs gammes de plusieurs marque pour faire son choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *